pensee

Découvrez comment vous pensez

penseeTrois modes de penser :

pensée linguistique, pensée en images et pensée systémique

Nous savions déjà qu’il existent deux types de pensée. Les uns disent qu’ils voient en image… les autres disent que non, eux, ils ne voient pas, ils pensent, ils pensent en mots.

Moi, je pense en images : quand j’ai un message à transmettre, tout me vient d’un coup, comme une grande vision, une toile d’araignée. C’est tellement présent que cela peut carrément me bloquer, c’est envahissant.

Quand je dois donner des explications par rapport à ce message que je dois transmettre, j’ai l’impression de commencer à démêler de la laine. Je commence donc par un bout qui semble le plus près de moi. J’expose mon sujet, et j’ai tout de suite le droit à plein de questions. Au bout d’un moment, après avoir répondu aux questions qui m’énervent, j’entends mon interlocuteur énervé aussi me dire : « si tu avais commencé par le début ! »

Il est où le début, le début, il est ouùùùù ? il est où, le début d’un brouillamini de laine ?

Je viens de lire un passage du livre de Temple Grandin. Elle pense en images et croyait que tous les asperger aussi…           et non !

Il existe des pensées linguistiques, avec des mots, les uns après les autres…  moi, je pensais qu’on disait « pensée linéaire ». Pratique, à mon avis pour parler… ce sont eux, qui me demandent de commencer par le début, ce sont eux, qui savent rédiger des dissertations, ils ont plus de facilité pour hiérarchiser leurs idées. Encore une fois, ce que j’écris là, n’engage que moi et seulement aujourd’hui.

Temple Grandin précise sa première théorie, qui disait qu’il n’existait que deux manières de penser dans sa tête : la pensée en images et la pensée linguistique.                                                               En prenant contact avec une chercheuse d’Amérique Latine, elle finit par comprendre qu’il y a des gens qui sont prédisposés à penser encore d’une autre manière : Ils pensent en « système », ils trouvent des « patrons récurrents »,  (pattern : modèle, schéma) partout. Ce sont les joueurs d’échecs, les programmeurs, les matheux, et les musiciens… etc. Et oui ! ils voient des ressemblances systématiquement dans ce qu’ils regardent ou lisent… la  pensée systémique.

Bien sûr… nous avons la chance d’avoir tout ça en nous, Temple Grandin ne le dit pas dans son chapitre, mais moi, je le pense, nous avons tous ces trois modes en nous. Par contre, nous avons un mode de pensée que nous privilégions : moi, c’est le visuel. Je me retrouve à « traduire » mes images en mots, en linéaire, pour expliquer et communiquer, comme maintenant. Et vous ?

La pensée visuelle:

Temple Grandin dit aussi qu’il y a deux manières de visualiser, en géométrie et en figuratif. Je ne suis pas docteur, et ce que j’imagine, c’est que penser géométrique, c’est un peu faire coïncider pensées « images » avec les « systèmes ». Et penser « images figuratives », c’est penser comme des photos, des instantanés, des sensations, des émotions, d’un seul coup. Ce ne sont pas des suites d’images, comme le feraient peut-être les penseurs linguistiques quand ils disent « visualiser », non, c’est un monde en couleurs, en odeurs et en sensations, qui surgit dans la tête, avec les émotions en prime. Qui surgissent, agressent, envahissent… par associations d’idée, provoquées, par quoi au juste ?

C’est ce que j’ai du apprendre, à écouter ces émotions, pour identifier les paysages intérieurs…  apprivoiser les autres façons de penser qui sont en moi… qui s’inscrivent toujours dans le visuel, toujours.

Je pense que c’est la même chose pour les personnes qui fonctionnent prioritairement avec une pensée systémique, ou bien une pensée linguistique… ils doivent apprivoiser la visualisation, avec les mind mappings ou la systémique avec des cours d’analyses et d’exercices… par contre, malgré mon entêtement, je n’ai jamais réussi l’exercice de dissert. 🙂


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/17/d146946222/htdocs/nprinx/autismeasperger-echanges/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *