MDPH, c’est quoi ?

La MDPH, La Maison des Personnes Handicapées

Après le diagnostique, un suivi médical se met en place et les professionnels de la santé nous parlent de handicap, de la MDPH.

Je vous présente mon expérience de maman : lorsque j’ai entendu parler de la MDPH, la Maison des Personnes Handicapées, de ma région,

J’ai posé des questions au médecin de famille,

j’ai résisté à l’idée de mettre une étiquette « handicapé à mon fils, il est juste malade !

– Pourtant je n’arrivais plus à l’emmener au collège.

– j’ai compris qu’il fallait arrêter de croire que l’état de mon fils allait évoluer et disparaître, que la vie pour lui ne serait jamais celle qu’il avait rêvée, celle que moi, j’avais imaginé pour lui.

Il a fallu faire le deuil de tous ses rêves et des miens aussi.

J’ai demandé à la MDPH en quoi elle pourrait aider mon fils et j’ai remplis le formulaire MDPH,

je voulais que le collège arrête son harcèlement pour qu’il assiste aux cours,

je voulais qu’ils m’aident pour que les médecins écoutent réellement, et réfléchissent à ce qui se passait. (Je parlerais des médecins dans un autre article.)

Et la MDPH a répondu que mon fils ne relevait pas de la MDPH.

J’ai insisté, j’ai assisté à une commission de la MDPH pour exposer la situation. Pour cela cochez « NON » à la procédure simplifiée à la fin du formulaire.

La commission a compris la situation et a changé d’avis. Et en réponse, elle a envoyé un courrier administratif.

J’ai été déçue, profondément, ce n’était qu’une allocation !

NON, il n’y avait pas l’aide dont j’avais besoin.

Pourtant

Si on réfléchit, cette enveloppe permet d’avoir une aide matérielle, et être plus disponible pour l’enfant, de se permettre un psychologue pour avoir la force de continuer…

La carte de stationnement permet de garer la voiture au plus près et évite les efforts inutiles , fait gagner du temps, et surtout évite d’avoir à se confronter à la rue trop longtemps. Et par la suite, une certaine indépendance de vous, quand l’adolescent commence à se prendre en charge…

Grâce à sa carte « handicapé », il peut bénéficier d’un transport pris en charge et sans être accompagné par vous, il peut prendre un taxi seul, si c’est possible, les services SNCF l’assiste dans ses quelques voyages,

Voici mon expérience, qui n’est pas la votre… Merci de nous transmettre la votre en nous écrivant grâce aux commentaires.

MDPH, La Maison des Personnes Handicapées

 

Après le diagnostique,

un suivi médical se met en place et les professionnels de la santé nous parlent de handicap, de la MDPH.

Je vous présente mon expérience de maman : lorsque j’ai entendu parler de la MDPH, la Maison des Personnes Handicapées, de ma région,

J’ai posé des questions au médecin de famille,

j’ai résisté à l’idée de mettre une étiquette « handicapé à mon fils, il est juste malade !

–   Pourtant je n’arrivais plus à l’emmener au collège.

–   j’ai compris qu’il fallait arrêter de croire que l’état de mon fils allait évoluer et disparaître, que la vie pour lui ne serait jamais celle qu’il avait rêvée, celle que moi, j’avais imaginé pour lui.

Il a fallu faire le deuil de tous ses rêves et des miens aussi.

J’ai demandé à la MDPH en quoi elle pourrait aider mon fils et j’ai remplis le formulaire MDPH,

je voulais que le collège arrête son harcèlement pour qu’il assiste aux cours,

je voulais qu’ils m’aident pour que les médecins écoutent réellement, et réfléchissent à ce qui se passait.  (Je parlerais des médecins dans un autre article.)

Et la MDPH a répondu que mon fils ne relevait pas de la MDPH.

J’ai insisté, j’ai assisté à une commission de la MDPH pour exposer la situation. Pour cela cochez « NON » à la procédure simplifiée à la fin du formulaire.

La commission a compris la situation et a changé d’avis.  Et en réponse, elle a envoyé un courrier administratif.

J’ai été déçue, profondément, ce n’était qu’une allocation !

NON, il n’y avait pas l’aide dont j’avais besoin.

Pourtant

Si on réfléchit, cette enveloppe permet d’avoir une aide matérielle, et être plus disponible pour l’enfant, de se permettre un psychologue pour avoir la force de continuer…

La carte de stationnement permet de garer la voiture au plus près et évite les efforts inutiles , fait gagner du temps, et surtout évite d’avoir à se confronter à la rue trop longtemps.

Et par la suite, une certaine indépendance de vous, quand l’adolescent commence à se prendre en charge…

Grâce à sa carte « handicapé »,

il peut bénéficier d’un transport pris en charge et sans être accompagné par vous,

il peut prendre un taxi seul, si c’est possible,

les services SNCF l’assiste dans ses quelques voyages,

Voici mon expérience, qui n’est pas la votre… Merci de nous transmettre la votre en nous écrivant grâce aux commentaires.

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/17/d146946222/htdocs/nprinx/autismeasperger-echanges/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *