Les jeux dans la cour de récréation

Dur, dur, la cour de récréation : tous les enfants courent, se bousculent, crient.
Je préfère rester et je reste près d’un mur.
Dur, dur, les autres sont tellement différents,
dans la cour, je les regarde, j’attends.recre-67 copie
pour être accepté, il faut leur ressembler, et je ne sais pas comment faire..
je ne comprends pas les jeux. J’ai peur, ils courent dans tous les sens, ils crient, ils crient. J’aimerais jouer avec eux, à un jeu calme. Quand ils m’invitent, je suis dépassée, j’ai du mal avec les règles de jeux. Je regarde, j’imite. C’est épuisant. Mais je suis avec eux, je participe, j’aime ça.Certains jeux sont compliqués, d’autres me plaisent mieux, ceux avec une corde ou un élastique. Il n’y a pas besoin de négocier avec les autres, ni de gérer un ballon… C’est chacun son tour pour participer. C’est clair, c’est réglo.

Et les parents ? le maître ? le maître sait très bien que je reste contre le mur. Parfois, j’arrive à trouver un ami, une copine. Et on parle plutôt que jouer.

Quoi ? ils viennent justement de me parler ? je les ai entendu, oui, au loin, et je peux même répéter parfois,
mais au fait, ils voulaient quoi ?
Mais non ! je ne suis pas sourd… distrait ? peut-être, je suis en train d’inventer un escalier roulant qui irait très vite au milieu et doucement au départ et à l’arrivée pour qu’on ne tombe pas.
je ne suis pas sourd, au contraire !
Et pour les blagues ! je ne les comprends carrément pas.
Heureusement, en fait, les blagues tournent toujours sur un même sujet. Depuis que j’ai assimilé cela, il y a peu, très peu, je peux rire éventuellement, mais vraiment, ce n’est pas mon truc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *